Lento

lento est ...lent !

Entre réel et imaginaire nous suivons son rythme.

Un conte cruel et tendre sur la différence, la solitude d'un être d'une sensibilité hors norme évoluant dans une société malade qui assassine les anges.

 

La langue d'Antoni Casas Ros est belle, pleine d'humanité pour son personnage.

 

à déguster ... lentement !